Marathon de Clermont : suite (et fin, quand même!)
Nono_d

Aucune participation prévue dans les 8 semaines à venir.

Sa fiche

Marathon de Clermont : suite (et fin, quand même!)

Par Nono_d - 04-04-2009 19:19:21 - 5 commentaires

 

La suite!!!! Oui, nous sommes toujours en direct des vestiaires avant le départ de ce marathon des oubliés de vacances à Clermont Ferrand.

Finalement, c'est short et court en haut pour tout le monde.... et je prends mon coupe-vent quand même!

Sur place, je retrouve bien sur toute l'équipe du Secours Populaire et ..... 1 kikoureur: Velveteethol alias Yannick. Echauffement (oui, il fait froid ce matin!) et hop, nous voici partis pour 42 bornes... et un peu plus...

 


 

Velveteethol me raconte la course de l'année passée et sa hantise des lignes droites le long de l'aéroport: on n'y voyait pas à 2m l'année dernière à cause de la poussière... Bon, on verra bien (ou pas)... c'est pas tout de suite!

Tout ce passe plutôt bien, les sensations sont bonnes, le parcours hyper (trop?) varié fait qu'on ne s'ennui pas. On passe de la route au trottoir à la route puis derrière un immeuble puis trottoir puis chaussée puis... Bref, marrant au début, fatiguant à la fin quand même. Ca montre en tout cas que c'est bien le SPF et laFSGT qui ont tout mis au point: la communauté d'agglo n'a visiblement cherché plus loin que son logo sur la plaquette pour ce marathon...

Un long passage dans Clermont me permet de me remémorer pas mal de souvenirs, passer devant mon 1er chez moi :'-) penser aux copains toujours d'ici et maintenant d'ailleurs, d'un peu partout... , et Stéphane disparu bien trop tôt mais toujours un peu là, dans ce Clermont qu'il me plaît toujours autant de parcourir....

Allez, la caserne du 92°RI (d'autres copains mais pas que des moments marrants mais bon, fallait y aller!) et retour sur des parcours changeants. Velveteethol est toujours là, lui qui voulait courir sans trop d'objectif est sur les bases de 3h28 et nous sommes au 25ème.

Aïe... longues lignes droites en vue: la vent se lève: on va payer... Heureusement, on a un peu d'avance sur l'objectif: on a de quoi lever un peu le pied si devant ça nous freine trop... et ça freine! Bon, on passe sans trop de bobo mais il a fallu s'accrocher. D'ailleurs, à un moment du parcours où le peleton se croise, je compte 2 mn de retard pour Velveteethol mais il s'accroche... on est au 30ème: le marathon commence... Les premiers concurents sur la reculade sont en ligne de mire. En vélo, on dirait qu'ils pédalent avec les oreilles. C'est déjà dur: le vent et le départ rapide en a rappelé quelques uns à l'ordre...

Nous voici donc au 30ème... Pas trop de mal, ça va même plutôt bien. Le cardio est toujours pas dans le rouge. je tourne en gros en 4:50 / 4:55 donc un peu plus vite que prévu mais ça va et j'ai toujours tendance à ralentir sur la fin malgré mes efforts... Donc ça va passer en 3h30 ou un peu plus donc le moral est au beau fixe. Il fait beau, quelques personnes sur le bord de la route pour nous encourager (et ils encouragent! C'est sympa!) Les motards de la FFMC qui arrêtent les bagnoles qui gueulent... je fais coucou, j'entends "connard!",je me marre! Tout va bien!

et là, c'est le drame. Pas une ligne dans la presse, pas un message de sympathie des organisateurs. Personne ne s'arrête pour me prêter assistance. Je suis seul avec mon désarroi à ne savoir que faire: mon cardio-chrono-GPS tout beau même que j'en suis hyper content et que je le vends à tout le monde... s'arrête. Plus rien: que la vitesse instannée et le cardio mais plus de chrono et surtout, plus de temps de passage au kilo. Obligé de demandé au coureur qui m'accompagne (ou l'inverse?) depuis 5/6 km de regarder de temps à autre...

 

Alors là, voici ma méthode d'action: je gueule. Je me dis que D4, c'est que d'la merde, je regueule, je dis que je vais le ramener et qu'on va me rembourser, je re-re-gueule, j'me dis que c'est pas juste parce que sur marathon, c'est pas cool et donc je gueule. Quand j'ai fini de gueuler, j'ai déjà pris ma douche, passé les coups de fils pour dire que oui, j'ai bien couru mais non j'suis pas content parce que je pourrai pas faire mumuse avec Googlehearth parceque D4 c'est d'la merde (voir plus haut) et que j'ai gueulé etc etc.

Après, je réfléchis... Donc, il capte les satellites (puisque j'ai la vitesse). Le cardio marche. Y a plus de chrono alors que la pendule marche donc ça marche ... c'est donc qu'il n'enregistre plus les données donc que la mémoire et pleine, donc que cette merde de cardio ne tient pas un marathon entier, donc je gueule et ça m'énerve... Alors je regarde les fichiers d'entrainements et ........ Bon, j'ai "oublié" (oui, ça arrive à tout le monde, non?), de les effacer depuis........... la mi-février..........

Bon, j'en efface un ou deux, j'essaie.... Bon, ça marche. Bon, en fait, je suis toujours très content de ce Keymaze 700 qui marche du tonnerre. Il m'a enregistré la course comme un grand jusqu'à plus soif pour lui et il m'a quand même laissé la vitesse et le cardio.... Allez, je gueule plus: j'suis une merde, j'ai pas réfléchi... Et je rappelle tout le monde pour dire que ça marche, que le cardio est nickel et que surtout surtout surtout, faut pas oublier d'alléger la mémoire de temps en temps: ça enregistre mieux! (et le premier ou la première qui dit quel con, ben..... non, je réfléchis avant...)

Donc, au 30ème, plus de cardio. Je continue avec un compagnon de route bien sympa (on s'est retrouvé ensuite sur la ligne d'arrivée) et on se cale à "pas trop vite mais quand même au kilo.... vers 5 en gros!) mais pas facile car ce sur ce marathon, les km ne sont pas affichés. Ils sont marqués parfois sur la route mais de l'avis de tous, souvent de manière approximative (on va dire, tous les 5 km de temps en temps à +/- 200 m de la réalité...)

Bref, quelques passages d'autoroutes plus tard (ça fait mal ça, tient!), c'est l'approche du stade. Mais bon sang, ils l'ont poussé depuis ce matin? Et la ligne... on la voit mais ça tourne pour y aller: si j'avais su, j'aurais coupé tout droit tiens... Hein? le grillage? oui, bon, c'est pour ça que je suis resté sur la route!

Allez, le chrono à l'arrivée: 3h29mn46s! Record perso battu! Très très satisfait surtout compte tenu du revêtement, du vent et de la panne de chrono donc pas de repère dans les 10 derniers km!

Et Velveteethol? grosse défaillance (parti trop vite?) dans les derniers km. Mais il termine vaillament. Il passe la ligne en un tout petit peu plus de 4h. Grand coeur ce Yannick. Il s'est défoncé pour rallier l'arrivée et il l'a fait.

Après une 'tite bouffe partagée entre coureurs et bénévoles, c'est l'heure du retour sur Paris, fatigué, heureux et avec un objectif maintenant: 3h20 à Reims?

 

 

 

 

 

 

Billet précédent: Clermont: le récit!
Billet suivant: Dimanche de reprise..... bucolique!

5 commentaires

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 05-04-2009 à 15:25:55

Hou, en 4'50 tu es sur la base de 3h10-3h15 ! En allant un petit peu moins vite, tu fais les 3h20 à l'aise, c'est ce que je te souhaite ! Bonne chance pour Reims !

Commentaire de Mustang posté le 05-04-2009 à 20:21:13

Bravo pour ton objectif atteint! Quelle satisfaction !!!

Commentaire de Rag' posté le 06-04-2009 à 09:31:46

1-QUEL CON!
Voilà, ça, c'est fait.
2-BRAVO pour la perf'! Les doigts dans le nez.
3-Le Lutin se plante dans ses histoires de chrono:

-3h20, 4'45"/km
-3h15, 4'37"/km

.... à vue de nez.

Vivement le prochain CR!

Commentaire de marioune posté le 08-04-2009 à 09:25:52

Bravooooooooooo. Ben alors le nono il râle? Oublie pas pour ton prochain marathon d'oublier quelque chose, ça te permettra de raler, ça te réussit en course!!Bisous, bonne récup.

Commentaire de ouster posté le 09-04-2009 à 18:50:52

C'est super ca, bravo :-D

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.17 - 85253 visites