KikouBlog de Nono_d - Avril 2009
Nono_d

Aucune participation prévue dans les 8 semaines à venir.

Sa fiche

Archives Avril 2009

Sortie au centre du monde...

Par Nono_d - 23-04-2009 09:24:06 - 3 commentaires

.... de Kikourou!

Je regardais il y a quelques temps la carte des membres de Kikourou et j'ai découvert que le centre de gravité des membres du site se situait..... là où j'ai grandi! C'est beau non?

Oui, je sais, j'apperçois déjà vos larmes d'émotion... Mais non, je pleurez pas, je vous fais visiter! Le centre de notre monde se trouve dans la très verte vallée de la Nièvre, dans le lit majeur de cette rivière qui se jette à Nevers dans la Loire.

 

C'est un rude climat, assez humide, très froid l'hiver et très très chaud l'été. Du haut de chacune des collines qui bordent la vallée, la vue est splendide sur les champs et les villages alentours comme ici, depuis St Martin d'Heuille, le village de Feuilles.

 

 

 Alors forcément, c'est vert, très vert... La Nièvre, c'est "le vert pays des eaux vives", selon le Conseil Général...

 

 

 Beaucoup de troupeaux dans ce pays du Charolais... Et puis, nous y voilà, le centre de Kikourou... Ce bourg a été choisi au XVIIème siècle par les évêques de Nevers pour édifier leur résidence d'été, maintenant enclavée dans une exploitation mais recensé aux monuments historique. Avec ses communs, son colombier et son pont qui sépare le château du reste de la propriété, nous sommes face à un véritable édifice seigneurial de l'ancien régime.

 


 

Mais au XIXème puis au XXème siècle, le village sera le tableau de la mise en place de notre république, où royalistes et républicains vont vivement s'affronter pour la mairie, batissant et offrant alternativement à la population des édifices publics pour s'en attirer les faveurs.

 


 

Du légitimiste, qui lègue un terrain à la commune pour planter des arbres sur l'ancienne place centrale afin d'y ériger le monument aux morts de 1870, aux Républicains radicaux-socialistes qui bâtiront la mairie et l'école publique (pour concurencer l'école privée catholique...), la bataille a été rude et témoigne de la richesse et des passions du débat politique jusque dans les campagnes du pays.

 

 

 

Mais l'eau coule toujours paisiblement dans cette vallée, que je vous invite à découvrir...

même si les nouveaux inscrits sur le site ont tiré le centre de gravité de Kikourou très légèrement vers le Sud Ouest (mais bon, il reste dans la Nièvre, nah!)

 

 

 

Voir les 3 commentaires

Dimanche de reprise..... bucolique!

Par Nono_d - 15-04-2009 02:28:02 - 2 commentaires

Voilà, remis de mes émotions du marathon de Clermont, c'est reparti pour un tour! Quel bol, la pluie a cessé et il y a même de belles éclaircies en ce dimanche matin. Allez, pas besoin de me sonner les cloches, je sors les running et c'est parti!

Ce matin, un détour par le canal et une envie de me ballader dans le 19ème pour faire un tour aux Buttes Chaumont. Je connais peu ce quartier, redécouvert au hasard d'une soirée entre amis. Bref, ça vaut le détour!

Je ne résiste pas à quelques clichés:

 

 

La vue du haut du parc de Belleville avec la Tour Montparnasse à gauche et la Tour Eiffel à droite, dans la brume de cette fin d'ondée... (merde, c'est beau ce que j'écris, j'aurais du faire guide, tiens!)

 oui, je sais, c'est pas raisonnable mais après 15j sans courir, j'avais envie de faire quelques côtes... En tout cas, impécable en terme de sensation et de cardio... Le pied en quelque sorte!

 

 

Avant d'arrivée aux Buttes Chaumont, après la Place des Fêtes, ces quelques rues entourées de maisons (si si) avec des noms à faire pâlir tous les Jihem de ce site (rue de la Liberté, rue du Progrès etc) Et en plus, des lilas partout... puisqu'on est proche de la porte des Lilas... Bref, ça se tient tout ça!

 

Le parc des Buttes Chaumont, tout de fleurs vêtu... c'est sympa ce matin, tiens! Et le ciel qui se dégage vraiment, cool!!! Et que ça fait du bien de courir. Promis, je coupe avant 1h30... mais quel pied les amis!

 Et pour celles et ceux qui ne le savent pas, il ya même une cascade dans le parc. Bon, c'est pas l'Île de la Réunion mais bon, c'est pas mal quand même non?

Voilà quelques moments sympas de cette reprise... Vivement la prochaine, tiens! 

Voir les 2 commentaires

Marathon de Clermont : suite (et fin, quand même!)

Par Nono_d - 04-04-2009 19:19:21 - 5 commentaires

 

La suite!!!! Oui, nous sommes toujours en direct des vestiaires avant le départ de ce marathon des oubliés de vacances à Clermont Ferrand.

Finalement, c'est short et court en haut pour tout le monde.... et je prends mon coupe-vent quand même!

Sur place, je retrouve bien sur toute l'équipe du Secours Populaire et ..... 1 kikoureur: Velveteethol alias Yannick. Echauffement (oui, il fait froid ce matin!) et hop, nous voici partis pour 42 bornes... et un peu plus...

 


 

Velveteethol me raconte la course de l'année passée et sa hantise des lignes droites le long de l'aéroport: on n'y voyait pas à 2m l'année dernière à cause de la poussière... Bon, on verra bien (ou pas)... c'est pas tout de suite!

Tout ce passe plutôt bien, les sensations sont bonnes, le parcours hyper (trop?) varié fait qu'on ne s'ennui pas. On passe de la route au trottoir à la route puis derrière un immeuble puis trottoir puis chaussée puis... Bref, marrant au début, fatiguant à la fin quand même. Ca montre en tout cas que c'est bien le SPF et laFSGT qui ont tout mis au point: la communauté d'agglo n'a visiblement cherché plus loin que son logo sur la plaquette pour ce marathon...

Un long passage dans Clermont me permet de me remémorer pas mal de souvenirs, passer devant mon 1er chez moi :'-) penser aux copains toujours d'ici et maintenant d'ailleurs, d'un peu partout... , et Stéphane disparu bien trop tôt mais toujours un peu là, dans ce Clermont qu'il me plaît toujours autant de parcourir....

Allez, la caserne du 92°RI (d'autres copains mais pas que des moments marrants mais bon, fallait y aller!) et retour sur des parcours changeants. Velveteethol est toujours là, lui qui voulait courir sans trop d'objectif est sur les bases de 3h28 et nous sommes au 25ème.

Aïe... longues lignes droites en vue: la vent se lève: on va payer... Heureusement, on a un peu d'avance sur l'objectif: on a de quoi lever un peu le pied si devant ça nous freine trop... et ça freine! Bon, on passe sans trop de bobo mais il a fallu s'accrocher. D'ailleurs, à un moment du parcours où le peleton se croise, je compte 2 mn de retard pour Velveteethol mais il s'accroche... on est au 30ème: le marathon commence... Les premiers concurents sur la reculade sont en ligne de mire. En vélo, on dirait qu'ils pédalent avec les oreilles. C'est déjà dur: le vent et le départ rapide en a rappelé quelques uns à l'ordre...

Nous voici donc au 30ème... Pas trop de mal, ça va même plutôt bien. Le cardio est toujours pas dans le rouge. je tourne en gros en 4:50 / 4:55 donc un peu plus vite que prévu mais ça va et j'ai toujours tendance à ralentir sur la fin malgré mes efforts... Donc ça va passer en 3h30 ou un peu plus donc le moral est au beau fixe. Il fait beau, quelques personnes sur le bord de la route pour nous encourager (et ils encouragent! C'est sympa!) Les motards de la FFMC qui arrêtent les bagnoles qui gueulent... je fais coucou, j'entends "connard!",je me marre! Tout va bien!

et là, c'est le drame. Pas une ligne dans la presse, pas un message de sympathie des organisateurs. Personne ne s'arrête pour me prêter assistance. Je suis seul avec mon désarroi à ne savoir que faire: mon cardio-chrono-GPS tout beau même que j'en suis hyper content et que je le vends à tout le monde... s'arrête. Plus rien: que la vitesse instannée et le cardio mais plus de chrono et surtout, plus de temps de passage au kilo. Obligé de demandé au coureur qui m'accompagne (ou l'inverse?) depuis 5/6 km de regarder de temps à autre...

 

Alors là, voici ma méthode d'action: je gueule. Je me dis que D4, c'est que d'la merde, je regueule, je dis que je vais le ramener et qu'on va me rembourser, je re-re-gueule, j'me dis que c'est pas juste parce que sur marathon, c'est pas cool et donc je gueule. Quand j'ai fini de gueuler, j'ai déjà pris ma douche, passé les coups de fils pour dire que oui, j'ai bien couru mais non j'suis pas content parce que je pourrai pas faire mumuse avec Googlehearth parceque D4 c'est d'la merde (voir plus haut) et que j'ai gueulé etc etc.

Après, je réfléchis... Donc, il capte les satellites (puisque j'ai la vitesse). Le cardio marche. Y a plus de chrono alors que la pendule marche donc ça marche ... c'est donc qu'il n'enregistre plus les données donc que la mémoire et pleine, donc que cette merde de cardio ne tient pas un marathon entier, donc je gueule et ça m'énerve... Alors je regarde les fichiers d'entrainements et ........ Bon, j'ai "oublié" (oui, ça arrive à tout le monde, non?), de les effacer depuis........... la mi-février..........

Bon, j'en efface un ou deux, j'essaie.... Bon, ça marche. Bon, en fait, je suis toujours très content de ce Keymaze 700 qui marche du tonnerre. Il m'a enregistré la course comme un grand jusqu'à plus soif pour lui et il m'a quand même laissé la vitesse et le cardio.... Allez, je gueule plus: j'suis une merde, j'ai pas réfléchi... Et je rappelle tout le monde pour dire que ça marche, que le cardio est nickel et que surtout surtout surtout, faut pas oublier d'alléger la mémoire de temps en temps: ça enregistre mieux! (et le premier ou la première qui dit quel con, ben..... non, je réfléchis avant...)

Donc, au 30ème, plus de cardio. Je continue avec un compagnon de route bien sympa (on s'est retrouvé ensuite sur la ligne d'arrivée) et on se cale à "pas trop vite mais quand même au kilo.... vers 5 en gros!) mais pas facile car ce sur ce marathon, les km ne sont pas affichés. Ils sont marqués parfois sur la route mais de l'avis de tous, souvent de manière approximative (on va dire, tous les 5 km de temps en temps à +/- 200 m de la réalité...)

Bref, quelques passages d'autoroutes plus tard (ça fait mal ça, tient!), c'est l'approche du stade. Mais bon sang, ils l'ont poussé depuis ce matin? Et la ligne... on la voit mais ça tourne pour y aller: si j'avais su, j'aurais coupé tout droit tiens... Hein? le grillage? oui, bon, c'est pour ça que je suis resté sur la route!

Allez, le chrono à l'arrivée: 3h29mn46s! Record perso battu! Très très satisfait surtout compte tenu du revêtement, du vent et de la panne de chrono donc pas de repère dans les 10 derniers km!

Et Velveteethol? grosse défaillance (parti trop vite?) dans les derniers km. Mais il termine vaillament. Il passe la ligne en un tout petit peu plus de 4h. Grand coeur ce Yannick. Il s'est défoncé pour rallier l'arrivée et il l'a fait.

Après une 'tite bouffe partagée entre coureurs et bénévoles, c'est l'heure du retour sur Paris, fatigué, heureux et avec un objectif maintenant: 3h20 à Reims?

 

 

 

 

 

 

Voir les 5 commentaires

Clermont: le récit!

Par Nono_d - 03-04-2009 10:02:00 - 3 commentaires

Ahhhhh... Je sais, je sais, le clavier n'a pas beaucoup crépité ces derniers jours mais je récupère... Bon, allez, je me lance!

Alors, que s'est-il passé à Clermont ce 29 mars.......? Le secours populaire et la FSGT 63, aidés notamment aussi par la FFMC (Fédération des Motards en Colère) du 63, ont organisé le deuxième marathon de Clermont-Ferrand dont l'intégrale des recettes a été versé à leur action "faire partir les enfants en vacances".

J'ai longtemps été bénévole au SPF 63 alors quand j'ai appris il y a deux ans leur volonté de monter une telle course, je les y ai vivement encouragé! Malheureusement pour moi, je n'ai pas pu être de la première édition, étant à l'époque en plein déménagement. Mais bon, il y a avait eu énormément de vent, alors finalement, c'est un peu sans regret!

Cette année, je n'ai pas manqué le rendez-vous avec un objectif: confirmer le temps de Toulouse (3h30mn14s) et donc me placer entre 3h30 et 3h40 maxi; l'objectif de l'année restant Reims.

J'arrive donc sur place dans cette belle ville de Clermont-Ferrand qui m'a vu devenir ce que je suis, après mes quelques années de fac et surtout mes diverses actions militantes et bien entendu, des milliers de soirées avec mes potes, bref, beaucoup, beaucoup de très bons souvenirs accrochés à ces pierres volcaniques!

Le Puy de Dôme est encore recouvert de neige, preuve qu'en ce moment, c'est pas encore les grandes chaleurs en Auvergne. Le temps justement, une des principales inquiétudes de cette course. La météo avait annoncé en début de semaine un temps froid avec pluie et vent. Bon, samedi soir, il faisait plutôt bon même si la pluie s'est invitée en fin de soirée. En fait, la météo n'a fait que s'améliorer en terme de prévision de jour en jour. Comme quoi, suffit de demander gentiment parfois!

Une pasta-party avec ma copine Anna dans une pizzeria du centre et hop, au lit car en plus, on a perdu ce week-end une heure de sommeil: c'était pas le meilleur moment mais c'est comme ça...

Le lendemain matin, mon gatosport D4 avalé, je file prendre le tram pour me rendre au stade Gabriel MONTPIED: non prédestiné à l'accueil d'un marathon, non? En fait, c'est le stade de l'équipe de foot de Clermont (ligue 2) . Autant dire vestiaires sympas et propres, infrastructures à la hauteur. Dans le vestiaire, tout le monde se regarde: tu pars comment? Ben oui, il fait 4 degrés dehors mais on annonce 13° à l'arrivée avec un ciel dégagé qui pour le moment est couvert (donc du vent à venir??? oui? non?) ça... vous le saurez bientôt... A suivre.....

Voir les 3 commentaires

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.16 - 79800 visites